lundi 7 mai 2018

PROTECTION DES CONSOMMATEURS : LA FCIQ DEMANDE LE RETRAIT DU PROJET DE LOI 141

Île-des-Sœurs, le 7 mai 2018 – La Fédération des chambres immobilières du Québec (FCIQ), représentant les 12 chambres immobilières du Québec ainsi que les 13 000 courtiers immobiliers qui en sont membres, appuie les trois plus importantes associations vouées à la protection des consommateurs au Québec et demande, à son tour, le retrait du projet de loi 141. Pour la FCIQ, il est clair que ce projet de loi constitue un recul en matière de protection du public.

La FCIQ reconnaît la nécessité de réviser l’encadrement du secteur financier québécois et salue la volonté du ministre des Finances d’avoir lancé le débat. Toutefois, la FCIQ est d’avis que le projet de loi 141 est extrêmement volumineux et ne peut être étudié adéquatement dans les délais actuels.

« Notre fédération se rallie à la proposition de former un comité d’experts, qui prendrait davantage le temps d’étudier les enjeux – notamment ceux reliés à la définition de l’opération de courtage immobilier – et qui pourrait proposer une vision correspondant pleinement au contexte actuel », mentionne M. Patrick Juanéda, président de la FCIQ.

Particulièrement pour le secteur de la revente immobilière, la FCIQ maintient que la déréglementation proposée par le ministre, où tous et chacun pourraient pratiquer le courtage immobilier en échappant à tout encadrement, met en péril la protection du public lors de l’achat d’une propriété. L’acquisition d’un tel bien immobilier représente généralement la transaction financière la plus importante d’une vie.

« Puisque la protection du public est en jeu, il est impératif que le gouvernement prenne le temps nécessaire pour bien saisir, de façon démocratique, les impacts découlant du projet de loi. Adopter à la hâte ce projet de loi va à l’encontre de toute logique », souligne M. Juanéda.

À l’automne 2017, 4 000 courtiers se sont d’ailleurs mobilisés en interpellant leur député pour manifester leurs inquiétudes quant aux éventuelles orientations de la réforme législative qui allait devenir le projet de loi 141. C’est aussi dans cet esprit que la FCIQ s’est présentée en commission parlementaire, pour assurer la pleine protection du consommateur lors d’une transaction immobilière.

À propos de la Fédération des chambres immobilières du Québec

La Fédération des chambres immobilières du Québec est une association à but non lucratif regroupant les 12 chambres immobilières de la province, de même que près de 13 000 courtiers immobiliers membres. Sa mission est de soutenir les chambres immobilières du Québec dans le but de défendre, protéger et promouvoir les intérêts des courtiers immobiliers en offrant des services en matière de pratiques professionnelles, d’affaires publiques et d’analyse de marché. La FCIQ est guidée par une approche axée sur la collaboration et le partage des ressources.

– 30 –

Renseignements :

Jacynthe Alain
Directrice adjointe, Communications et relations publiques
Fédération des chambres immobilières du Québec
514-647-8249
jacynthe.alain@fciq.ca

L’article PROTECTION DES CONSOMMATEURS : LA FCIQ DEMANDE LE RETRAIT DU PROJET DE LOI 141 est apparu en premier sur Fédération des chambres immobilières du Québec.



https://ift.tt/eA8V8J
from Fédération des chambres immobilières du Québec https://ift.tt/2K0PhAI
Cornelia Ionescu

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Budget de compromis politique à Longueuil | Kathleen Lévesque | Grand Montréal - LaPresse.ca

Budget de compromis politique à Longueuil | Kathleen Lévesque | Grand Montréal    LaPresse.ca Les tiraillements politiques à l'hôtel de...