lundi 22 octobre 2018

Peut-on vraiment louer son bien sans risque ?

Le principe paraît incroyable, pourtant l’idée connaît un très grand succès en Suisse depuis plus de 20 ans ! Les investisseurs avertis comprendront facilement cette notion: c’est le principe du « gagnant-gagnant ». Quand tout le monde y trouve son compte, un cercle vertueux se crée, que rien ne peut arrêter. Dans le détail, les locataires qui en font la demande verront leur dossier étudié, à commencer bien évidemment par la solvabilité de ceux-ci.

Une fois qualifiés, ils se verront remettre un certificat de cautionnement par l’entreprise, qui elle, garantit au propriétaire le dédommagement en cas de défaut de paiement ou de dommages à son logement locatif. Pour les propriétaires, cela revient à une meilleure protection que le dépôt de garantie demandé dans les autres provinces en début de bail, car ils peuvent être couverts jusqu’à concurrence de 5 000 $. Les mots magiques gage de protection pour les propriétaires valent mieux que toute lettre de motivation. En effet, quand on attend un rendement de son investissement, la dernière chose que l’on veut, pire que de se faire voler un loyer, c’est de devoir sortir son bien du marché locatif pour des travaux de réparation non planifiés. Pour les locataires, le certificat de cautionnement, cette « super lettre de motivation »,le sésame qui ouvre la porte du logement de ses rêves, a un coût annuel minime (de l’ordre de quelques dizaines de dollars par an). Vous ne rêvez pas, c’est le locataire qui paye !

Assurément, les propriétaires y gagnent. En contrepartie d’une somme annuelle tout à fait accessible, les locataires garantissent à leur propriétaire un dédommagement en cas de problèmes ; ceux-ci sont donc plus enclins à leur remettre les clés du logement dont ils rêvent. C’est là que les locataires y gagnent. Pour bien comprendre, il faut se mettre à leur place : trouver un logement à louer peut représenter un parcours du combattant. Éplucher les annonces, choisir le quartier, visiter, aller parfois de déceptions en déconvenues pour enfin dénicher la perle rare et comprendre qu’ils sont loin d’être seuls sur l’affaire… Pour s’épargner ces désillusions, le certificat de cautionnement élimine une grande partie de la concurrence, et les locataires maximisent leurs chances d’avoir les clés du logement qu’ils veulent.

Pour résumer, le locataire paye LOCNEST, LOCNEST protège le propriétaire sans aucuns frais, le propriétaire facilite l’accès à son bien au locataire, qui en prend soin, maximisant ainsi le rendement de l’investissement du propriétaire… Le cercle vertueux est en marche !

Louer sans risque. locnest.com

L’article Peut-on vraiment louer son bien sans risque ? est apparu en premier sur Les mordus d'immobilier.



https://ift.tt/eA8V8J
from Les mordus d'immobilier https://ift.tt/2Pe3Erz
SquareAdmin

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Les ventes de logements ont reculé en octobre

Les ventes de logements ont reculé en octobre    LaPresse.ca Légère baisse des ventes résidentielles en octobre au Canada    CNW Telbe...