mardi 10 mars 2020

Immobilier : acheter et vendre sans courtier – Partie 2


Dans le texte précédent, je faisais part d’un premier mythe concernant l’achat et la vente avec un courtier immobilier. Le mythe #1 était que le courtier immobilier est la meilleure personne pour fixer le prix de vente ou d’achat. Vous avez été très nombreux à réagir à mon texte ! Dans le présent texte, je vous présente un deuxième mythe selon mes expériences passées.

Mythe # 2 : Il vous restera plus d’argent dans vos poches avec un courtier

Bon, ce mythe-là, il est sur toutes les lèvres. C’est tout simplement faux. Par expérience, je peux vous garantir qu’il vous restera plus d’argent dans vos poches en vendant sans courtier, donc sans commission. Prenons l’exemple d’un quadruplex qui se vend 600 000 $. Avec une commission de 5 % pour le courtier, il restera dans les poches du vendeur 570 000 $. S’il n’y a pas de courtier, le vendeur encaisse le plein montant, ou pourrait utiliser le fait qu’il n’y ait pas de commission pour fixer un prix plus compétitif et vendre à 590 000 $ par exemple, mais encore là, il restera 20 000 $ de plus dans les poches du proprio. 

En avoir plus dans les poches!

Il y a des entreprises qui offrent des services pour aider les vendeurs et les acheteurs à procéder sans intermédiaires. Malheureusement, on voit le lobby des courtiers immobiliers attaquer ces entreprises. Selon moi, il faut accueillir ces plateformes de mise en marché. Nous ne sommes plus en 1990. Ces entreprises du type DuProprio ou autre offrent un service alternatif pour les acheteurs et les vendeurs. C’est de la saine concurrence aux services des courtiers immobiliers selon moi. Laissons le choix aux vendeurs et aux acheteurs d’utiliser les services qui leur conviennent!

Ce n’est peut-être pas pour tout le monde de vendre sans l’intermédiaire d’un courtier, je l’admets volontiers. Mais pour plusieurs, ça reste une expérience intéressante et payante ! Mon premier article sur le sujet remonte à 2011 concernant la vente d’un duplex avec DuProprio, vente qui s’était conclue en surenchère à un prix supérieur à l’évaluation faite par deux courtiers et même d’un évaluateur agréé ! Les courtiers recommandaient une mise en vente entre 360 000 $ et 380 000 $. Le duplex s’est vendu 410 000 $ sans intermédiaire, après que le vendeur ait reçu 7 propositions d’achat ! Toujours payant d’utiliser un courtier ? Pas dans ce cas ! Et c’est probablement encore le cas dans le marché immobilier d’aujourd’hui, qui est en feu dans plusieurs villes.

Les vendeurs et les acheteurs, en plus de pouvoir être aidé d’évaluateurs agréés, peuvent également se faire accompagner de leurs notaires et avocats pour s’assurer que les contrats soient à leur entière satisfaction. 

Vous n'avez pas à être d'accord, c'est mon opinion!


https://ift.tt/2xtR14N
from Jeune investisseur immobilier https://ift.tt/2VYjtWm
Steve Forget

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

New York se métamorphose face au Covid-19 - Le Journal de Montréal

New York se métamorphose face au Covid-19    Le Journal de Montréal https://ift.tt/eA8V8J from "Immobilier Montréal" - Google A...