Le financement de multilogement démystifié

Dans le monde de l’investissement immobilier, le financement est bien souvent le nerf de la guerre. Il existe une multitude de techniques et de montages financiers différents qui permettent l’acquisition d’immeubles locatifs. Cependant, tout investisseur immobilier devrait avoir un plan, une direction, et pour se faire, la première étape consiste à déterminer votre capacité d’emprunt. 

 

La première étape : la préapprobation

Dans le cadre d’un financement SCHL, il peut être judicieux d’obtenir une préapprobation avant même de sélectionner un immeuble et d’entamer les démarches pour l’achat de celui-ci. Pour ce faire, un bon courtier hypothécaire sera en mesure d’analyser votre dossier et vous fournir une préapprobation basée sur deux éléments : votre valeur nette personnelle et vos liquidités disponibles. 

Un ratio sera calculé afin de déterminer votre capacité d’emprunt à l’aide de simulation d’achat d’immeuble afin de s’assurer que la valeur nette soit équivalente à un maximum de 25% de vos actifs. Une fois l’opération complétée, vous obtiendrez une lettre de votre courtier hypothécaire démontrant le type d’immeuble que vous êtes en mesure d’acquérir. Une lettre de préapprobation deviendra un outil puissant de négociation pour démontrer votre sérieux à un vendeur potentiel. 

 

Financement conventionnel ou SCHL?

Il existe deux types de financement : le financement conventionnel et le financement SCHL. En financement conventionnel, le prêteur va généralement offrir 75% du moindre de la valeur économique et du prix d’achat amorti sur 25 ans avec un taux d’intérêt plus élevé. Pour un prêt SCHL, vous pouvez vous attendre à obtenir jusqu’à 85% du moindre de la valeur économique et du prix d’achat amorti sur 30 ans à un taux d’intérêt beaucoup plus faible. 

Habituellement, nous utilisons le prêt conventionnel afin d’obtenir un financement plus rapide, mais dans le but d’optimiser. On cherche donc à augmenter la valeur économique de l’immeuble, avec comme objectif de refinancer avec la SCHL 12 mois plus tard et profiter de conditions plus avantageuses. Il est possible de commencer à préparer le dossier après 10 mois afin d’accélérer le processus de refinancement étant donné les délais de la SCHL qui peuvent s’étirer jusqu’à 2 ou 3 mois.

 

L’expérience de l’emprunteur, un enjeu?

Lorsque vous débutez dans l’investissement de multilogements, votre manque d’expérience viendra peser dans la balance au niveau du financement. Il sera possible d’acheter un immeuble en n’ayant aucune expérience, mais le nombre de portes acceptable par le prêteur sera plutôt limité. 

Une façon de contrer cet inconvénient si vous souhaitez débuter avec un plus gros immeuble serait de vous associer à une personne ayant de l’expérience avec les gros multilogements. 

 

Ce qu’il faut savoir sur la mise de fonds

Quand vient le moment de fournir la mise de fond, il est important de comprendre que les sources de mise de fonds reconnues par la SCHL diffèrent un peu de ce que les banques reconnaissent. La SCHL a des critères plus serrés et vous aurez à démontrer d’où provient l’argent.  

L’argent dans un compte chèque, dans un compte épargne ou dans un CELI, par exemple, sera accepté, mais vous devez prouver que le montant se trouve dans votre compte depuis 90 jours. Si vous pensiez refinancer un de vos immeubles afin d’utiliser les liquidités pour en acheter un autre, c’est possible, mais vous devez avoir la preuve de l’acceptation du refinancement afin que la SCHL l’accepte.

L’une des sources qui sera difficilement reconnue par la SCHL, est l’argent provenant de marges de crédit personnelles ou d’entreprise. Cette source de mise de fonds est considérée comme une dette pure. Il est préférable d’utiliser une marge de crédit hypothécaire qui est adossée à un actif, tel qu’une maison.

 

En conclusion

Le monde du financement est complexe et pour s’assurer de réaliser la meilleure transaction possible, il vaut mieux être accompagné d’un professionnel. Le courtier hypothécaire pourra vous accompagner dès le début afin de préparer votre dossier et déterminer votre capacité d’emprunt. Par la suite, il pourra vous aider en calculant la valeur économique de l’immeuble que vous souhaitez acheter, de sorte que vous éviterez de perdre temps et argent en faisant une offre sur un immeuble que vous ne pourrez pas financer. 

Avec un dossier bien ficelé, une mise de fonds reconnue, de l’expérience ou un partenaire expérimenté vous vous assurerez une transaction gagnante! 

 

Tiré d’une entrevue de Jocelyn Grégoire avec Peter Quinn, Courtier hypothécaire commercial chez Planiprêt Commercial. 

 

L’article Le financement de multilogement démystifié est apparu en premier sur Les mordus d'immobilier.



https://ift.tt/eA8V8J
from Les mordus d'immobilier https://ift.tt/3ioJo2p
SquareAdmin

Commentaires

Messages les plus consultés de ce blogue